Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 13:23

Le test avec les choux Bruxelles inspiré du livre " les épluchures, tout ce que vous pouvez en faire".

Pour le moment, ça fonctionne.

Premières racines

Premières racines

En terre

En terre

Le début des pousses

Le début des pousses

Le pousses ont grandi

Le pousses ont grandi

Repost 0
Published by partager-nos-recettes - dans Au jardin
commenter cet article
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 16:20

Résultats des tests:  les mésanges n'ont pas mangé les coquilles

 

Les épluchures

Les épluchures

Test des oeufs

Test des oeufs

Les coquilles

Les coquilles

Repost 0
Published by partager-nos-recettes - dans Au jardin végétarien
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 23:42
006-copie-9.JPG
Courges d’hiver
……faciles à cuisiner
Elles sont colorées et nutritives. D’excellentes sources de bêta-carotène, un composé au pouvoir antioxydant que l’organisme peut transformer en vitamine A. Elles sont aussi riches en vitamine C, en fibres, en folates (Produit dérivé de l'acide folique ou vitamine B9), cet élément intervient dans la fabrication de l'ADN, dès qu'une cellule de l'organisme nécessite un renouvellement rapide (cellules du sang, de l'estomac, des intestins, de la bouche).
La richesse de la courge d’hiver en potassium a des vertus intéressantes au niveau cardio-vasculaire. Toutes les courges sont riches en fibres.
Les courges ont en commun une faible teneur énergétique (15 à 20 Kcal pour 100 g).
Les espèces les plus colorées sont riches en provitamine A ou carotène (comme le potiron). Ce pigment jaune orangé est en effet constitué à plus de 80% en cet élément dont les propriétés anti-oxydantes permettent de réduire les altérations des cellules dans l'organisme.
Les courges d’hiver sont récoltées matures, en automne. Leur peau est dure et non comestible. Leur conservation est facile et permet une commercialisation jusqu’au printemps. Il convient de les conserver dans un local frais (de 3 à 6 mois).Les graines de citrouille sont extrêment riches en minéraux: phosphore, potassium, magnésium et calcium pour les plus importants.
La courge hivernale est paticulièrement riche en potassium, dont elle est composée environ de 350 milligrammes pour 100 grammes de produit cru.
Du fait de sa maturation plus avancée, la courge d'hiver est plus riche en fibres que celle d'été.
Les glucides y sont trois fois plus importants. L'apport calorique est également plus conséquent.Les possibles soupes, purée, quiche..
001-copie-17.JPG  
Repost 0
Published by partager-nos-recettes - dans Au jardin
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 20:52

006-copie-9.JPG

Courges d’hiver

……faciles à cuisiner

Elles sont colorées et nutritives. D’excellentes sources de bêta-carotène, un composé au pouvoir antioxydant que l’organisme peut transformer en vitamine A. Elles sont aussi riches en vitamine C, en fibres, en folates (Produit dérivé de l'acide folique ou vitamine B9), cet élément intervient dans la fabrication de l'ADN, dès qu'une cellule de l'organisme nécessite un renouvellement rapide (cellules du sang, de l'estomac, des intestins, de la bouche).

La richesse de la courge d’hiver en potassium a des vertus intéressantes au niveau cardio-vasculaire. Toutes les courges sont riches en fibres.

Les courges ont en commun une faible teneur énergétique (15 à 20 Kcal pour 100 g).
Les espèces les plus colorées sont riches en provitamine A ou carotène (comme le potiron). Ce pigment jaune orangé est en effet constitué à plus de 80% en cet élément dont les propriétés anti-oxydantes permettent de réduire les altérations des cellules dans l'organisme.

Les courges d’hiver sont récoltées matures, en automne. Leur peau est dure et non comestible. Leur conservation est facile et permet une commercialisation jusqu’au printemps. Il convient de les conserver dans un local frais (de 3 à 6 mois). 001-copie-17.JPG 

Les graines de citrouille sont extrêmement riches en minéraux : phosphore, potassium, magnésium et calcium pour les plus importants.

La courge hivernale est particulièrement riche en potassium, dont elle est composée environ de 350 milligrammes pour 100 grammes de produit cru.

Du fait de sa maturation plus avancée, la courge d’hiver est plus riche en fibres que celle d’été. Les glucides y sont trois fois plus importants. L’apport calorique est également plus conséquent.

Les possibles, soupes, purées, quiche………..

 

Repost 0
Published by partager-nos-recettes - dans Au jardin
commenter cet article

Partager-nos-recettes

 

Être en conscience dans sa cuisine, concentrer dans sa recette, dans l’intentionnalité de faire plaisir.

 

La cuisine est un partage générationnel, un instant de répit.

 

Un livre de recette virtuel pour ne plus les perdre et pouvoir cuisiner dans n’importe quelle cuisine.

 

Pour le plaisir de partager, pour cuisiner spiritualité.

 

 

Chercher Une Recette

La cuisinière

042